Blog

Comment gérer les douleurs articulaires lors de la ménopause par Arthronutril

Si l’apparition de la ménopause fait souvent écho à des symptômes comme les bouffées de chaleur, la fatigue, les sueurs nocturnes ou encore les douleurs articulaires peuvent également se manifester. Il s’agit de douleurs courantes chez la femme ménopausée qui a alors la sensation d’avoir mal à une ou plusieurs de ses articulations. En cause, la chute du taux d’œstrogène lié à cette étape délicate dans la vie d’une femme. Arthronutril vous explique en détail ce phénomène.

L’arthrose de la ménopause expliquée par Arthronutril

Si les douleurs apparaissent souvent le matin et peuvent disparaître avec quelques étirements, de nombreuses femmes ressentent lors de la ménopause des douleurs permanentes et déclarent avoir mal partout. Les genoux, les mains et les doigts sont généralement les articulations les plus touchées par « l’arthrite ménopausique » ou « rhumatisme de la ménopause », mais cela peut également concerner les hanches, le cou, le dos, les épaules, les cuisses… Les femmes ressentent une raideur de leurs articulations, qui peuvent aussi être enflées. Cette douleur affaiblit grandement et joue sur le moral qui se retrouve lui-même amoindrit.

Les différents bouleversements qui se produisent s’expliquent par la chute du taux d’œstrogène significatif de la ménopause. Cette baisse de production s’accompagne de douleurs articulaires pour environ la moitié des femmes ménopausées. Les œstrogènes jouent en effet un rôle crucial dans la santé osseuse et articulaire. Ils permettent, en effet, de minimiser l’enflure autour de l’articulation. Avec une diminution de leur taux, on constate alors une dégradation des cartilages qui s’effritent, une diminution de la masse cartilagineuse ainsi qu’une inflammation articulaire.

Quelques astuces pour soulager vos douleurs selon Arthronutril

« La carence profonde et définitive en œstrogènes au moment de la ménopause accroît donc la sensibilité à la douleur en général, plus particulièrement, au niveau des articulations », explique le professeur Serge Perrot, du Centre d’évaluation et de traitement de la douleur à l’hôpital Cochin. Vous pouvez tenter de soulager vos maux liés à la ménopause par quelques habitudes de vie, à commencer par votre alimentation. En effet, certains fruits et légumes peuvent réduire les inflammations. Veillez, dans ce sens, à privilégier le calcium et le magnésium notamment présents dans les fruits secs et les céréales complètes. Il est d’ailleurs conseillé de vous tourner vers les compléments alimentaires pour booster l’apport nutritionnel des éléments bienfaiteurs à ces douleurs articulaires. Arthronutril est une solution 100% naturelle, à base d’allantoïne, de glucosamine, d’acide hyaluronique, de chondroïtine et d’omégas 3, qui permet de reconstruire, de régénérer et d’apaiser les douleurs.

Il convient enfin de surveiller votre poids, car en cas d’excès, les articulations sont particulièrement sollicitées. Pour cela, pratiquez une activité physique pour assurer la souplesse de vos articulations, comme le yoga, le pilates ou encore la natation, mais en évitant celles pouvant causer des microtraumatismes, à l’instar de la course à pied.

Cet article vous a été proposé par Arthronutril du laboratoire Phytoperform.

Désolé, les commentaires sont fermés pour le moment.